Commandes historiques pour Airbus : une victoire dans le duel historique contre Boeing ?

//Par Thomas Henry//

Suite au salon de l’aéronautique de Dubaï, Airbus a réalisé la plus grande commande de son histoire : une vente de 430 avions moyen-courriers (A320 et A321 Neo) d’une valeur totale de 42 milliards d’euros avec Indigo Partners (société d’investissement spécialisée dans la location d’avions). Cette commande permet à l’entreprise européenne d’avoir une production maintenue pendant dix ans, ce qui représente une bonne nouvelle pour les employés d’Airbus. Avec pas moins de 718 commandes en 2017, cette année s’annonce positive pour Airbus, comparé à l’année dernière.

Boeing, son concurrent américain historique, ne ressort pas toutefois bredouille de ce salon : la société enregistre une commande de 225 avions moyen-courriers avec la compagnie des Emirats Arabes Unis Flydubai. En outre, la commande d’Airbus permet de faire oublier brièvement les affaires de corruption qui touchent Airbus et son PDG Tom Enders. Diverses enquêtes sont menées et l’entreprise est sous la menace de sanctions de la justice américaine.

La concurrence entre Boeing et Airbus n’est pas récente. Depuis les années 1970, les deux entreprises se livrent à une bataille pour s’accaparer le plus de parts de marché, avec le soutien des pouvoirs publics pour chacune. Pendant longtemps, Boeing dominait largement le marché. Cependant, cette situation évolue progressivement depuis les années 2000 et Airbus comptabilise alors régulièrement plus de commandes par année. Ces dernières années, la concurrence entre les deux sur le moyen-courrier devient de plus en plus importante, du fait de la progression des compagnies low-cost qui sont fortement demandeuses de ces avions. Ce marché moyen-courrier est très important dans la politique de ces entreprises puisqu’aujourd’hui il représente 70% du volume total du marché aérien mondial. Actuellement, Airbus domine ce segment avec 55% des parts de marché mais cette position peut évoluer dans les années à suivre selon les commandes réalisées.

Ces commandes ne sont pas seulement bénéfiques pour Airbus. L’économie européenne pourra aussi profiter de celles-ci puisque la production créera des richesses et des emplois sur les lieux d’implantation. Indirectement, les entreprises liées à Airbus profite des ventes car leurs propres commandes d’éléments aéronautiques augmenteront. Ainsi, une entreprise comme Safran (qui fournit les moteurs) connaitra des retombées économiques positives sur une longue durée.

 

Sources :

Bauer, A. (2017, November 15). Contrats records pour Airbus et Boeing au salon de Dubaï. Retrieved from https://www.lesechos.fr/industrie-services/air-defense/030876657180-indigo-passe-une-commande-historique-a-airbus-2130321.php

Compagnon, S. (2017, November 15). Duel Airbus et Boeing : les chiffres vertigineux de la bataille du ciel. Retrieved from http://www.leparisien.fr/economie/duel-airbus-et-boeing-les-chiffres-vertigineux-de-la-bataille-du-ciel-15-11-2017-7394064.php

Dutheil, G. (2017, November 15). Airbus décroche la plus importante commande de l’histoire de l’aéronautique. Retrieved from http://www.lemonde.fr/entreprises/article/2017/11/15/commande-record-pour-les-moyen-courriers-d-airbus_5214982_1656994.html

 

 

Partagez sur
Share on FacebookShare on LinkedIn