La Blockchain : une innovation disruptive au potentiel infini

// Par Abderrahman Ghiadi //

 

Imaginez un monde où tout est démocratisé, où aucune barrière ne sépare les individus, où aucun organisme, étatique ou privé, n’a son mot dire. Un monde où les individus exercent une Liberté responsable jusque-là jamais rêvée. Ce monde est possible, ce n’est pas une utopie, il est en devenir en ce moment même, son cœur a un nom : BLOCKCHAIN.

Qu’est-ce que la blockchain ?

La blockchain est une technologie de stockage et de transmission d’informations, transparente, sécurisée, et fonctionnant sans organe central de contrôle (définition de Blockchain France). Plus simplement, comme le décrit le mathématicien et informaticien francais Jean Paul Delahaye, « Un très grand cahier, que librement et gratuitement, tout le monde puisse lire, sur lequel tout le monde puisse écrire, mais qui soit impossible à effacer et indestructible. »

Secteurs déjà entamés

La technologie de la blockchain est déjà présente dans plusieurs secteurs. Les institutions financières, les banques surtout, utilisent par exemple le Ripple XRP (célèbre cryptomonnaie) afin d’effectuer des transactions internationales entre elles. Les administrations aussi adoptent de plus en plus cette technologie comme par exemple aux USA où les états du Delaware et de l’Illinois l’utilisent pour enregistrer les certificats de naissance ou encore la Tunisie qui a lancé en 2016 sa propre cryptomonnaie adossée à la blockchain : le eDinar. Dubaï également utilise la blockchain pour l’obtention des licences par exemple. Des secteurs un peu moins évidents se sont eux aussi lancé dans l’aventure à l’instar du journalisme où  Civil offre aux journalistes des quatre coins du monde une plateforme inviolable et inaltérable afin de combattre les fake news et d’instaurer un journalisme objectif et parfaitement détaché des acteurs pouvant le manipuler (Facebook, les Etats, les FTN, les lobbies etc.)

Secteurs susceptibles d’être révolutionnés par la blockchain

Cela dit, la blockchain est une corne d’abondance capable de révolutionner nos modes de vie à tout jamais tel que l’a fait Internet au début du XXème siècle. Parmi les secteurs pouvant être radicalement changés par la blockchain figure notamment celui de l’automobile avec des voitures totalement autonomes vous permettant d’être plus productifs tout au long de vos journées ou de tout simplement vous reposer tout au long du trajet. La blockchain pourrait également éliminer les tiers tels Uber ou Blablacar dont les business models sont basés sur la perception de commissions grâce à des « smart contracts » ou contrats intelligents facilitant considérablement la mise en relation entre chauffeurs et passagers. Un autre domaine pouvant souffrir d’une profonde disruption est celui de l’industrie musicale. En effet, les chanteurs et musiciens sont très souvent dominés par ces grands studios de production et ces grandes corporations qui s’accaparent une grande partie des gains perçus. Grace à des smart contracts encore une fois les artistes peuvent se passer de tous ces tiers, permettant une plus grande démocratisation du secteur. Enfin, le secteur de l’éducation pourrait bénéficier énormément de cette technologie en mettant en place par exemple des smart

contracts régissant les étudiants percevant une aide financière de la part de l’école ou de l’université. Le mécanisme opère ainsi : le smart contract n’est activé, dans ce cas-ci ne transfert l’argent de l’aide financière, que si l’étudiant rempli sa part du contrat c’est-à-dire la présence en cours et l’accomplissement des travaux demandés.

Conclusion :

Ce que nous avons discuté ci-dessus n’est en aucun cas exhaustif. La blockchain est une innovation disruptive aux applications sans limites. Au contraire d’Internet, fortement régulé pour ne pas dire entièrement manipulé par nombre d’acteurs dont les Etats, la blockchain est une innovation totalement et catégoriquement neutre. Elle risque certainement de rencontrer une grande défiance de la part des acteurs étatiques ainsi que des différents acteurs économiques privés dans tous les secteurs qu’elle entamera. Socialement parlant, elle est l’archétype même de la Liberté, la Sécurité et surtout la Démocratie. L’avenir de la blockchain s’annonce certes radieux, mais il n’en sera pas moins jalonné d’un grand nombre d’obstacles et défis.

Sources

Qu’est ce que la Blockchain  Par Blockchain France

https://blockchainfrance.net/decouvrir-la-blockchain/c-est-quoi-la-blockchain/
Partagez sur
Share on FacebookShare on LinkedIn