Le Venezuela en crise!

//Par Ambroise C.//

Grand pays pétrolier, le Venezuela se voit ruiné suite à la crise pétrolière de 2014. L’activité pétrolière du pays n’a fait que chuter au cours des dernières années et a atteint son plus bas seuil de production en 28 ans. Ces résultats catastrophiques interviennent alors que le pays est en pleine négociation avec ses créanciers étrangers afin de revoir sa dette et éviter un défaut de paiement qui plongerait le pays un peu plus dans la crise. Cependant, depuis ce mardi 14 novembre, il est déclaré en « défaut partiel » et se rapproche à grand pas du défaut de paiement. A l’origine l’agence de notation Standard and Poor’s (S&P) qui estime le pays en « défaut partiel » face à son incapacité à rembourser une dette de 200 millions de dollars.

Le pétrole au cœur de la crise économique vénézuélienne :

Il ne s’agissait que d’une question de temps pour voir le Venezuela faire défaut alors que le président Maduro assurait que son pays ne ferait « jamais » défaut sur sa dette. Aujourd’hui, le Venezuela est déclaré en « défaut partiel » par deux des trois agences de notation mondiales. A l’origine de cette crise économique du pays se trouve le pétrole. Le Venezuela dispose de gigantesque ressource de pétrole, bien plus importantes que celle de l’Arabie Saoudite, qui représente 95% de ses revenus à l’exportation. Cependant la production de barils par jour ne fait que baisser, passant sous la barre des 2 millions de baril par jour, et les soupçons de corruptions qui ont touché la compagnie pétrolière PDVSA n’aide en rien l’économie vénézuélienne. Une vingtaine de responsable de la compagnie pétrolière ont été arrêté pour falsification de chiffres de production et corruption.

Quel enjeu pour le Venezuela ?

Plusieurs actions peuvent être prise à l’égard du défaut du Venezuela. Par exemple, si 25 % des porteurs d’obligations déclarées en défaut parviennent à se fédérer, ils peuvent exiger un remboursement intégral de leur mise. De plus, certains investisseurs pourraient engager des poursuites judiciaires individuelles et si le pays échoue à satisfaire leurs demandes, il risque la saisie de ses actifs à l’étranger et des filiales de son groupe pétrolier PDVSA. Les faillites d’Etat ont été nombreuses au cours de l’histoire. L’Argentine demeure l’exemple le plus emblématique et spectaculaire de l’histoire récente. Le pays s’était retrouvé exclu des marchés financiers pendant quinze ans. Cependant ce défaut n’est pas définitif et les agences de notations pourraient très bien revoir leur notation du pays si le Venezuela rembourse ses créanciers avant que ceux-ci ne lance la démarche de remboursement. De plus, la restructuration de la dette du Venezuela s’annonce d’ores et déjà extrêmement complexe et certains renonceront à lancer des opérations pour tout simplement éviter le problème.

Les créanciers internationaux étaient convié ce lundi à Caracas pour discuter de la restructuration de la dette, mais à l’appel manquer les fonds d’investissement détenteur de la plus grosse partie de la dette vénézuélienne.

A côté de cela, le vice-président du Venezuela Tarek El Aissami promettait que la République bolivarienne continuerait à honorer ses obligations, renouvelant la volonté du gouvernement d’une restructuration. Cependant, pour l’agence S&P, « toute restructuration de la dette » serait considérée « comme un échange de créances en difficulté et comme l’équivalent d’un défaut étant donné les liquidités extérieures limitées » du Venezuela.

Les chiffres de cette crise :

  • 50% : C’est le nouveau taux à dix ans au Venezuela.
  • 950% : L’inflation devrait atteindre les +950% en 2017. Pour 2018, le FMI prévoit un envol de +2000%.
  • 481% : En un an, la bourse de Caracas à pris 2481% malgré les difficultés du pays et fait office de placement refuge.
  • 1/3 : Depuis 2014, le PIB du Venezuela à réduit d’un tiers.

 

Source :

http://www.lemonde.fr/economie/article/2017/11/14/l-effondrement-de-l-economie-du-venezuela-en-6-chiffres_5214803_3234.html

https://www.lesechos.fr/finance-marches/marches-financiers/030875892978-fitch-considere-aussi-le-venezuela-en-defaut-partiel-sur-sa-dette-2130314.php

https://www.lesechos.fr/monde/ameriques/030774294323-le-venezuela-se-rapproche-du-defaut-de-paiement-2124820.php

https://www.lesechos.fr/finance-marches/marches-financiers/030870070714-venezuela-les-chiffres-delirants-dun-pays-au-bord-de-la-faillite-en-trois-graphiques-2130073.php

http://www.zonebourse.com/PETROLE-4948/actualite/La-production-de-petrole-du-Venezuela-au-plus-bas-depuis-28-ans-25497514/

http://www.lemonde.fr/economie/article/2017/11/14/venezuela-un-defaut-partiel-attendu-mais-aux-consequences-incertaines_5214604_3234.html

Partagez sur
Share on FacebookShare on LinkedIn